surface-emprise-au-sol-vue-satellite

La surface d’emprise au sol est une des surfaces d’une maison à calculer lorsque vous êtes demandeur d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux. Cette appellation un peu alambiqué n’aide pas forcément à comprendre ce représente cette surface. Parce qu’on est hyper sympa chez Permettez-moi de construire, on vous dit tout sur la surface d’emprise au sol, à quoi elle sert et comment la calculer. Ainsi, elle n’aura plus de secret pour vous. Si vous êtes actuellement en train de vous renseigner pour faire une demande de permis de construire ou déclaration préalable de travaux, vous êtes tombé au bon endroit ! Si vous êtes perdu, c’est avec un immense plaisir que l’on vous aidera ! 😊

Qu’est ce que la surface d’emprise au sol ?

L’emprise au sol est la projection verticale d’une construction sur votre terrain. Ça c’est la définition que vous trouverez partout sur internet. Pour comprendre facilement sans se tirer les cheveux, regardez votre parcelle sur une vue satellite. Tout ce qui couvre votre terrain par une construction ou un aménagement constitue de l’emprise au sol. Nous listerons juste après les différentes constructions ou aménagements concernés par l’emprise au sol.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la surface d’emprise au sol est une des surfaces administratives à calculer lorsque vous êtes demandeur d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux. En effet, elle permet de faire la distinction entre ces deux autorisations d’urbanisme. Par exemple, si vous souhaitez aménager un carport sur votre terrain, d’une dimension inférieure à 20m2 d’emprise au sol, ce sera une déclaration préalable de travaux. Au dessus, ce sera un permis de construire. Cette surface permet aussi de savoir si le recours à un architecte est obligatoire ou non. Si après travaux, votre surface surface d’emprise totale est supérieure à 150 m2, le recours à un architecte sera donc exigé. Nous vous conseillons vivement de consulter nos articles sur ces sujets pour en savoir plus. N’hésitez pas à  solliciter un expert en urbanisme également.

 



Comment calculer la surface d’emprise au sol ?

La surface d’emprise au sol est une aire exprimée en m2, tout comme les autres surfaces d’une maison. Le calcul est simple : vous multipliez la largeur par la longueur de vos constructions, puis vous les additionner ensemble pour connaître la surface d’emprise au sol totale. Prenez simplement la base des constructions, ne prenez pas en compte les différents niveaux. Pour une maison par exemple, comptez l’aire à partir des murs extérieurs. Les débords de toiture ainsi que les marquises non soutenus par des poteaux ne constituent pas de l’emprise au sol. Voyons plus en détails les constructions et aménagement constituant de l’emprise au sol.

Quelles sont les constructions concernées par la surface d’emprise au sol ?

Votre maison constitue de l’emprise au sol. Comme dit précédent, les débords de toiture ainsi que les marquises non soutenus par des poteaux ne constituent pas de l’emprise au sol. Vous l’aurez donc compris, les autres éléments de votre maison soutenu par des poteaux comptent dans le calcul de la surface d’emprise au sol. Comme les pergolas, les porches, les balcons soutenus.

Si vous avez une terrasse surélevée à au moins 60 cm du sol, celle-ci compte également dans dans le calcul de l’emprise au sol. Vous pouvez exclure les allées et terrasses à même le sol.

Ailleurs sur votre terrain : abri de jardin, garage, carport, hangar, serres et piscine constituent de l’emprise au sol. Vous pouvez exclure les portails et clôtures.

À retenir sur la surface d’emprise au sol

  • La surface d’emprise au sol et la surface de plancher sont les deux surfaces à calculer pour la demande d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux.
  • Contrairement à la surface de plancher, la surface d’emprise au sol ne prend pas en considération les étages de votre maison. Uniquement les fondations.

 

Si vous êtes perdu dans tous ça, et on peut le comprendre, les experts en urbanisme de Permettez-moi de construire seront ravis de vous venir en aide. Programmez un rendez-vous téléphonique, posez toutes vos questions. Ils vous donneront les meilleures réponses ! 😊