cloture en bois blanche avec une fleur violette

Le guide de la clôture : conseils, prix, démarches

Lors d’une construction de maison, la pose de clôture n’est pas une obligation. Toutefois, sa mise en place est recommandée pour prévenir l’effraction. Le principal objectif de ce projet est donc de renforcer la protection d’un domaine.  Obtenez tout de suite votre autorisation d'urbanisme pour son installation.

Eliette

Par Eliette Dernière mise à jour le 09 oct. 2020

Quels sont les avantages d’une telle installation ?

Lors d’une construction de maison, la pose de clôture n’est pas une obligation. Toutefois, sa mise en place est recommandée pour prévenir l’effraction. Le principal objectif de ce projet est donc de renforcer la protection d’un domaine. 

D’un autre côté, une clôture permet de délimiter votre espace extérieur. Elle offre une séparation entre votre domicile et celui du voisin. Cette condition est requise, surtout, si vous avez un animal de compagnie. De plus, une clôture vous met à l’abri de la vue. Ainsi, ce dispositif permet de préserver votre intimité et celle de votre famille. 

Le placement d’une clôture peut également ajouter une plus-value à votre maison. Pour cela, il faut qu’il soit de qualité. Opter pour l’intervention d’un installateur professionnel est alors recommandé. Un habillage design et solide en bois massif ou en fer forgé, par exemple, peut procurer un rendu parfait. Faire le bon choix sur les lames occultation garantit un meilleur résultat sur la construction de clôture. Avant de se lancer, il est préférable de demander conseil auprès d’un architecte paysagiste. Ce professionnel sera en mesure de vous proposer les solutions les plus appropriées. 

Il faut savoir que l’installation de clôture augmente la valeur d’un bien immobilier si elle est réalisée par un professionnel. Bien posé, cet élément améliore l’esthétique de votre logement. C’est un atout lors d’une revente, sachant que la qualité de la structure extérieure peut être décisive. Dans un logis, une clôture qui s’intègre parfaitement à l’ensemble du décor charme tout de suite les visiteurs. C’est un plus qui peut inciter ces derniers à acheter. 

Choix des matériaux suivant le type de clôture

Généralement, la technique de pose de clôture reste la même, quel que soit le matériau utilisé. La mise en place de poteau est incontournable pour stabiliser l’installation. Avant de sélectionner le matériau, il faut tenir compte de l’état du sol. Le choix peut aussi dépendre du prix. Certains matériaux sont plus onéreux que d’autres, la sélection sera en fonction du budget du propriétaire. Dans tous les cas, un support poteau est toujours utile.

  • Concernant la peinture, le grillage rigide représente une option intéressante. Ce type d’installation est un excellent compromis entre esthétique, solidité et tarif. Ici, le matériau utilisé est l’acier galvanisé. L’acier offre une durabilité incomparable. Grâce à l’application d’une peinture plastifiée, la clôture grillage rigide résiste à la corrosion. En outre, le grillage plaît par sa simplicité de pose. Son installation ne nécessite pas d’équipements particuliers. Sur le plan esthétique, ce type de clôture attire l’attention. Il se caractérise par sa capacité à offrir une visibilité sur le jardin. Côté prix, la clôture en grillage clôture représente un investissement rentable. 

  • Le panneau d’occultation est également très prisé en matière de clôture. Une lamelle occultation peut être en bois ou en composite. Les panneaux rigides sont conçus, principalement, pour séparer un terrain dans le but de se protéger du vis-à-vis. Il peut servir pour délimiter une piscine ou une terrasse. Il est destiné pour les petits espaces. 

  • Les clôtures traditionnelles quant à elles restent tendance. Réalisée en bois, en PVC ou en clôture bois composite, elle offre un aspect chaleureux et particulièrement esthétique. Elle donne, à coup sûr, de la valeur ajoutée à votre habitation. C’est une installation solide qui protège efficacement un logis. Si c’est une clôture bois, la clôture traditionnelle nécessite un entretien particulier avec un produit spécifique.

  • La haie naturelle est également très utilisée dans le domaine de la clôture. Son principal avantage réside dans sa capacité à s’intégrer complètement à la végétation. Le style en aluminium est aussi une option économique.

Quelles aides pour financer les travaux ?

Si votre budget est trop restreint pour réaliser un projet d’installation de clôture, il est possible d’obtenir de l’aide. 

Quel que soit le type de clôture, faire appel à un crédit travaux auprès d’un créditeur peut vous aider à réaliser votre projet. Ce concept permet de financer la totalité de ce dernier. Avant de vous lancer, il est préférable de procéder à une simulation de crédit en ligne. 

S’il s’agit d’une clôture végétale, vous avez la possibilité de vous tourner vers le conseil général local, suivant la région où vous vous trouvez. Pour cela, il faut répondre à quelques critères. Tout d’abord, il faut établir un dossier de demande de subvention que vous devez adresser au conseil général. Pour vous aider à constituer vos documents, le technicien issu de ce dernier peut vous accompagner. Ce technicien vous montre les essences ainsi que les techniques adaptées pour votre terrain. Une fois que votre dossier est accepté, ce spécialiste vous accompagne lors de la préparation du sol. 

Le montant ainsi que les critères concernant ce type d’aide dépendent de chaque localité. C’est au Conseil Général concerné de fixer les tarifs. Les aides peuvent atteindre 50% du montant total des tâches. Le calcul de la subvention peut être basé en fonction des plants ou suivant la mesure par mètre de la clôture végétale. Les modalités de paiement varient aussi d’une région à une autre. Dans certains cas, le paiement peut être envoyé en totalité. Dans d’autres cas, il s’effectue en deux fois. Pour la première possibilité, le montant de l’aide est envoyé à la fin des travaux. Pour la deuxième, un premier virement est envoyé au cours de la moitié des tâches, le reste est procuré lorsque les travaux sont terminés.

Quel budget réunir pour un projet d’installation de clôture ?

Avant la pose de clôture, il convient d’évaluer les dépenses pour préparer le budget. Le montant dépend de différents facteurs. Le type de matériau utilisé fait varier le coût des travaux. Le nombre de poteau bois, la mesure du périmètre à clôturer ainsi que la longueur de la clôture influence aussi sur le coût. Le prix peut aussi comprendre ceux des portails portillons.

  • La clôture grillagée compte parmi la moins coûteuse du marché. Le tarif hors pose est d’environ 10 € à 15 € le mètre linéaire.
  • Pour un PVC clôture, il faut compter entre 40 € à 70 € le mètre linéaire pour sa réalisation.
  • Une clôture traditionnelle en bois quant à elle peut coûter de 45 € à 200 € le mètre linéaire.
  • Pour la clôture végétale qui offre un aspect forest style, la création est possible à partir de 50 € environ.
  • Si vous optez pour une clôture en fer forgé, le prix moyen est de près de 120 € au minimum le mètre carré linéaire. 
  • Une clôture en pierre peut être une option pour garantir une grande durabilité. Elle est conçue par l’assemblage de pierres par du ciment. Afin de la réaliser, il faut, au moins, un budget de 150 € à peu près.
  • Une clôture en claustra fait profiter d’un tarif économique et d’une esthétique raffinée. Peu épais, ce type de finitions convient plutôt à titres décoratifs. 60 € à 150 € environ le mètre linéaire suffit pour la concrétiser. Ce dispositif protège efficacement le propriétaire du regard. Il offre une bonne protection contre les rayons solaires.
  • Une clôture en composite est faite à base de résine et de poudre de bois. Le principal atout de la résine réside dans son entretien facile. Ce matériau imite à la perfection l’aspect du bois naturel. En ce qui concerne la main d’œuvre, il faut prévoir de 15 € à 25 € selon les prestataires. 

Comme il est dit plus haut, la dimension de la clôture fait varier le prix. Cette condition prend en compte aussi bien de la longueur que de la hauteur. La nature du terrain est aussi à considérer pour examiner le tarif. Sur un terrain accidenté, par exemple, l’intervention peut être plus complexe par rapport à un terrain plat. 

Quelles sont les règles qui régissent les travaux ?

Le permis de construire n’est pas demandé pour accomplir le placement d’une clôture. Toutefois, les travaux d’installation nécessitent le suivi strict des règlements en vigueur. Une autorisation d’urbanisme est, notamment, requise avant le commencement des tâches. Par ailleurs, son déroulement doit respecter scrupuleusement le Plan Local d’Urbanisme ou PLU. Une déclaration préalable de travaux peut être demandée si votre commune ne présente aucun PLU. La commune se sert de ce document pour vérifier que votre projet suit parfaitement les règles d’urbanisme locales. Ce dossier est à déposer à la mairie. Le formulaire Cerfa n° 13703*06 est également à remplir lors du dépôt de dossier. Si toutefois vous souhaitez vous épargner de la paperasse, le service Permettez-moi de construire s'en occupe pour vous. Décrivez votre projet à un expert en urbanisme gratuitement.

De manière générale, quelques règlements sont communs à toutes les régions. En effet, toutes les communes exigent le respect d’une distance mitoyenne entre le dispositif et celui des voisins. Le choix des matériaux et celui de la couleur doit aussi être suivant les indications du PLU pour une clôture qualité environnementale. Lors de la pose, une certaine distance doit également être respectée entre la clôture et la voie publique. En moyenne, la hauteur moyenne doit être entre 32 centimètres et 3 mètres pour être dans les règles.

Gestion complète de votre procédure de
permis de construire ou
déclaration de travaux

100% en ligne, partout en France
et pour tous vos projets

Étude de
l'urbanisme

Production
des plans

Suivi en ligne
de la procédure

Accordé
ou remboursé

arrow-light
Permettez-moi de Construire facilite vos démarches d'urbanisme
arrow-light
J'obtiens un devis en ligne
en quelques minutes
ou