étude thermique main capture soleil

La nécessité d'une étude thermique

La réglementation thermique RT2012 a un rôle essentiel dans la réalisation de l’étude thermique nécessaire au dépôt du permis de construire. Pour du neuf ou de la rénovation, l’étude thermique permet de faire les bons choix d’équipements et de matériaux. Nous nous chargeons de votre dossier.

Eliette

Par Eliette Dernière mise à jour le 09 oct. 2020

Qu’est-ce qu’une étude thermique ?

Tout projet de construction neuf doit aujourd’hui répondre à la RT 2012 en attendant le RT 2020, qui sera mise en application le 1er janvier 2021. 

Elle a plusieurs objectifs : 

Le premier est de réduire les consommations des ménages. Grâce notamment à : 

  • l’isolation thermique du bâtiment

  • la performance des équipements

Elle permet d’estimer au plus juste la consommation d’énergie d’un bâtiment (et les actions à faire pour la réduire), même s’il n’est pas encore construit. 

Pourquoi l’étude thermique est-elle nécessaire pour ma demande de permis de construire ?

Première étape : le calcul du Bbio

Le dossier du permis de construire comprend une étude thermique, pièce obligatoire sans quoi votre projet ne pourra pas être accepté par la mairie. Il faudra joindre l’attestation de prise en compte de la RT 2012 dans vos travaux. Cette attestation est obtenue après le calcul du Bbio (besoins bioclimatiques de votre habitation), qui doit être inférieur au Bbiomax, le résultat doit être le plus faible possible. 

Le Bbiomax dépend de la zone climatique du bâtiment, de son altitude de sa surface Shon RT et de son exposition au bruit. La valeur du Bbiomax est augmentée si le bâtiment est soumis à des conditions environnementales rudes. 

Le Bbio permettra au particulier de :

  • réduire les besoins de chauffage en recourant à une architecture compacte, à une isolation performante afin de maximiser les apports solaires en hiver.

  • limiter ces apports en été, grâce à des protections solaires. 

Il prendra en compte toute l’enveloppe du bâtiment : 

  • Le type d’isolant

  • La résistance thermique des isolants

  • L’épaisseur des isolants

  • Les caractéristiques des vitrages

  • La façon dont seront traités les ponts thermiques

Deuxième étape : avant le début des travaux

Il faudra finaliser l’étude thermique en prenant en compte les équipements de chauffage, sanitaires et de ventilation qui seront installés. Il s’agit du calcul du CEP qui détermine les consommations d’énergie de votre projet. 

Le CEP est la somme des consommations suivantes : 

  • le chauffage

  • la production d’eau chaude

  • le refroidissement

  • l’éclairage artificiel

  • les auxiliaires (système de ventilation) 

Le coefficient CEP s’exprime en énergie primaire par m² et par an. Comme pour le coefficient Bbiomax, le CEP est jugé par une valeur maximale autorisée : le CEPmax (consommation maximale autorisée). Si le coefficient est inférieur au maximum, alors le bâtiment est conforme. 

En moyenne, la valeur du CEPmax est de 50 kWh par m² et par an. Cependant, elle n’est pas fixe pour toutes les constructions. Il dépend du Mc Géo (la localisation du bâtiment), le modulateur est plus grand dans les zones les plus froides de France. Il dépend aussi du mc alt, le modérateur d’altitude (inférieure à 400m, comprise entre 400 et 800m et supérieure à 800m). Dans ce cas aussi, le CEPmax s’assouplit pour les endroits les plus contraignants. Le troisième modulateur, Mc surf, dépend de la surface habitable. Enfin, le modulateur Mc GES (gaz à effet de serre) autorise à consommer plus si c’est le bois qui est utilisé comme énergie principale de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire. Il encourage la biomasse, car il prend en compte la très faible émission de gaz à effet de serre lorsque le bois est utilisé comme énergie principale. 

Ces consommations sont obtenues lors de l’étude agréée, déposée avec le permis de construire. L’ensemble de ces deux étapes constitue une étude thermique complète. 

Comment réaliser une étude thermique ?

Il faut tout d’abord avoir ses plans de projets : 

  • Le plan de chaque niveau avec l’agencement des locaux et les dimensions (largeur et hauteur) des fenêtres, des portes et des baies vitrées

Ils permettront de modéliser votre projet. Ensuite, le particulier se verra remettre le rapport de l’étude thermique avec les caractéristiques thermiques de l’enveloppe. De plus, il permettra de consulter des fournisseurs en fonction des préconisations. Une étude thermique optimisée permettra de réduire et d’adapter les coûts de construction du projet.

La RT2020

Faisons un point sur la nouvelle réglementation thermique de l’année prochaine. Son gros concept est le bâtiment à énergie positive. Ce sont des bâtiments qui produisent plus d'énergie qu’ils en consomment. Les murs, toits et fenêtres peuvent être mis à profit pour créer de l'énergie. 

La RT2020 reprend les principes de la RT2012 en y incluant des éléments de productions énergétiques. Tous les nouveaux logements construits seront obligatoirement à énergie positive. Il concerne les maisons individuelles mais aussi les bâtiments collectifs et communautaires de France. Il existe certes un surcoût par rapport à des travaux traditionnels, mais il est compensé par des aides fiscales. 

L’étude de Permettez-moi de construire

Si l’étude thermique est encore un peu floue pour vous ou alors vous avez peur de faire des erreurs, laissez Permettez-moi de construire s’en occuper. Le service propose d’élaborer pour les particuliers tous les documents nécessaire au dépôt du permis de construire ou d’une déclaration préalable de travaux, l’étude thermique en fait partie. Alors, demandez l’aide d’un expert !

Gestion complète de votre procédure de
permis de construire ou
déclaration de travaux

100% en ligne, partout en France
et pour tous vos projets

Étude de
l'urbanisme

Production
des plans

Suivi en ligne
de la procédure

Accordé
ou remboursé

arrow-light
Permettez-moi de Construire facilite vos démarches d'urbanisme
arrow-light
J'obtiens un devis en ligne
en quelques minutes
ou