label bbc RT 2012

Pour répondre aux enjeux environnementaux, la réglementation thermique actuelle, la RT 2012, présente de nombreuses exigences. Elle a pour but d’atteindre les objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050. Appliquée depuis le 1er janvier 2013, elle nécessite des obligations de moyens et de résultats.

Obligations de résultats de la RT 2012

Efficacité énergétique du bâti

L’efficacité énergétique minimale du bâti est une exigence qui repose sur l’optimisation du bâti. Elle implique l’utilisation de matériaux performants pour réduire les besoins énergétiques du logement. Elle est calculée selon un coefficient qui définit les besoins bioclimatiques maximaux du bâti, dit Bbio max.

Consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire

La consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire se base sur les consommations en chauffage, refroidissement, éclairage, production d’ECS (Eau Chaude Sanitaire) et auxiliaires (pompes et ventilateurs). Elle est caractérisée par le coefficient CEP qui définit la consommation d’énergie traduite en énergie primaire. Selon la réglementation thermique 2012 et l’article 4 de la loi Grenelle 1, la valeur maximale, dite CEPmax, ne doit pas dépasser les 50 kWh/m2/an d’énergie primaire, modulée selon des coefficients de localisation géographique, d’altitude, les équipements, etc. Elle implique donc une utilisation d’équipements de production d’énergie performants.

Confort d’été

Pour répondre au confort d’été, la température maximale dans le bâtiment pendant une période de 5 jours consécutifs ne peut doit pas atteindre une certaine température intérieure de confort, dit Tic. Le référentiel est différent selon les zones d’ensoleillement.

Perméabilité à l’air

La perméabilité à l’air est un facteur clé de la réglementation thermique 2012. Celle-ci doit soit être justifiée en adoptant une démarche de conception de qualité qui est agréée ou par une mesure en fin de chantier.

Obligations de moyens

Surface minimale de vitrage

Pour bénéficier au mieux des apports lumineux et énergétiques naturels, la RT 2012 impose une surface minimale de parois vitrées dans les constructions. Ce seuil est porté à 17% de baies vitrées par rapport à la surface habitable, soit 1/6.

Traitement des ponts thermiques

Comme le montre les données ci-dessous, les ponts thermiques dits « linéique » et « en liaison plancher intermédiaire / façade » doivent être réglementairement traités.

  • Ratio transmission thermique linéique moyen global ponts thermiques RΨ du bâtiment RΨ ≤ 0,28 W/(m². K)
  • Liaison « plancher intermédiaire/ façade » à traiter F Ψ9 ≤ 0.60W/(ml.K)

Recours obligatoire aux énergies renouvelables en maison individuelle

La réglementation thermique 2012 impose, pour tout projet de construction, le recours à une source à minima d’énergie renouvelable. Il est donc exiger de choisir une des solutions, ou plus, avancées ci-dessous pour la production d’électricité ou d’eau chaude sanitaire :

  • Solaire photovoltaïque
  • Solaire thermique
  • Éolien
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Pompe à chaleur
  • Réseau de chaleur
  • Chaudière à micro-cogénération

Astuce : Nous savons chez Permettez-moi de construire qu’il est difficile d’obtenir un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux. C’est pour cette raison que nous avons bâti un service pointu, pour vous, afin que vous ayez facilement et rapidement votre autorisation. Parlez-nous simplement de votre projet, on se charge du reste !