ouvrier qui travaille une planche de bois

Construire sa maison en 7 étapes

Construire sa maison seul ou avec une entreprise, ne vous épargnera pas des démarches administratives. Obtenez votre demande de permis de construire ou déclaration préalable de travaux en un clic.

Eliette

Par Eliette Dernière mise à jour le 12 mai 2020

Étape 1 : un projet avantageux

En France, la construction d’une maison individuelle offre de nombreux avantages. En confiant le projet à un constructeur, des garanties intéressantes peuvent vous être proposées. L’intervenant réalise toutes les étapes de la construction de maison. À chaque étape, il doit assurer la qualité et une efficacité sans faille.

Un contrat construction maison ccmi doit être convenu entre le constructeur et le propriétaire. Établi suivant les règlementations légales, ce document couvre les différents secteurs concernant les interventions de l’entreprise sélectionnée. Ce contrat construction doit mentionner les prestations de la société ainsi que leurs coûts. Il comporte une description précise de la maison à construire maison. En affichant la date indiquée pour le début du projet construction maison, ce document garantit sa réalisation. Par ailleurs, la date de la livraison clé en main de la maison y est aussi présentée. 

Un expert en construction est aussi tenu de proposer des garanties pour couvrir les frais en cas de dégâts ou d’incident lors des travaux. Ainsi, une garantie décennale, une garantie achèvement et une garantie biennale sont proposées. 

D’un autre côté, une construction de maison donne accès à plusieurs avantages fiscaux lors de la réception travaux. En effet, le propriétaire peut bénéficier d’une exonération partielle sur la taxe foncière. Un Prêt à Taux Zéro peut aussi être possible s’il s’agit de la construction d’une première résidence principale. 

Enfin, la conception d’une maison neuve implique un travail personnalisé selon les goûts du propriétaire. Les installations électriques et thermiques suivent toutes les normes en vigueur offrant aux habitants tout le confort dont ils ont besoin. Concernant le système de chauffage et d’isolation, l’habitation se prête à toutes les dernières technicités. Ce qui permet d’économiser sur la facture énergétique. Le plan local urbanisme doit aussi être suivi.

Étape 2 : trouver un terrain adapté pour la construction

Avant de construire maison, il faut d’abord dénicher le bon terrain constructible pour l’accueillir. C’est une étape cruciale, car elle impacte sur la solidité de la construction.

  • L’orientation du terrain influence sur les plans maison de construction. Avant de choisir, il est important de vérifier si l’endroit est en mesure d’accueillir une nouvelle construction. Pour cela, il convient d’étudier la nature du sol ainsi que l’environnement où il se trouve. Sachez aussi que l’emplacement doit se conformer aux règles d’urbanisme. 
  • Afin d’éviter les erreurs, il est conseillé de venir sur place pour se rendre compte du quartier où est placée votre maison terrain. Il est recommandé de s’informer sur l’existence de certaines commodités autour de ce dernier. Vérifiez, par exemple, que votre lieu de travail n’est pas trop éloigné.
  • Estimez la distance entre le terrain et votre lieu de travail. Vérifiez aussi la présence ou non des commerces et des établissements scolaires à proximité. Informez-vous sur les modes de transports existants.
  • Avant de vous décider, il faut vous rendre compte de l’existence éventuelle de grands axes routiers ou de chemins de fer près du terrain. Ces derniers peuvent engendrer une nuisance sonore. 
  • Pour échapper aux problèmes, il est fortement recommandé de se procurer un certificat d’urbanisme d’information auprès de la mairie. Ce document est nécessaire pour connaître les règles d’urbanismes concernant le terrain constructible. Certaines règles contraignantes peuvent s’appliquer si, par exemple, le terrain se trouve sur un site protégé. 
  • Comme il est dit plus haut, il faut être attentif à l’orientation du terrain. La qualité du sol est également à considérer avant l’achat. Une vérification de l’orientation est utile pour assurer l’entrée du soleil dans la future habitation. En ce qui concerne l’étude sol, celui-ci ne doit pas être argileux afin d’éviter les fissures sur la prochaine construction. 

Étape 3 : la faisabilité du projet et permis de construire

Lors d’un projet construction, le propriétaire doit faire une demande de permis de construire si la maison mesure plus de 5m². Au cas où les travaux requerraient l’intervention d’un architecte, c’est celui-ci qui se charge du dépôt de demande de permis de construire. Le maître d’oeuvre commence par faire une étude de faisabilité sur le projet. Cette étude consiste à évaluer la réalisation des travaux en tenant compte des besoins, le l’état du terrain et du budget du client. Suite au rassemblement de toutes les informations, le spécialiste propose une estimation sur le coût total de la construction. Il fait en sorte de présenter un modèle correspondant aux requêtes du propriétaire. Ce dernier peut alors ajouter des modifications sur le résultat obtenu. 

Par la suite, l’architecte maître d’œuvre établit la demande de permis de construire. Grâce à son expérience, cet expert est en mesure de réaliser toutes les démarches juridiques et administratives nécessaires. Il faut savoir qu’un permis de construire doit être présenté en 4 exemplaires suivant les modèles fournis par la mairie. 

Une fois que le permis de construire est accordé, un récépissé est envoyé par la mairie. Ce dernier doit alors s’implanter sur le terrain à l’aide d’un panneau mesurant au moins 80 centimètres. Il comporte l’identité du propriétaire, le numéro du permis, la superficie du terrain et du plancher, la hauteur de l’habitation, l’adresse de la mairie, l’identité de l’architecte et la date à laquelle le permis a été affiché à la mairie. 

Etape 4 : estimer le coût d’une construction de maison

Disposer d’un estimatif sur le coût total sur la construction d’une maison est nécessaire pour préparer le budget. De plus, ce tarif vous sera demandé si vous comptez recourir à un crédit immobilier pour financer votre projet. En plus des frais sur les travaux de construction, le tarif comprend aussi le prix construction maison, celui du terrain et des éventuels frais annexes. 

Pour calculer, il faut commencer par estimer le coût du terrain que vous avez choisi. Généralement, ce prix constitue en moyenne près d’un tiers de celui de la construction. Le tarif varie suivant les localités et l’envergure du terrain. Dans la zone rurale, le coût moyen est évalué à 45€ le m². Pour un terrain qui se trouve en région Île-de-France, ce tarif moyen est de près de 260€ le m². Ajouté à cela, il faut aussi considérer les frais sur la mise en place du raccordement aux réseaux collectifs.

Pour ce qui est de la maison construction de maison en elle-même, le calcul se base sur le prix construction au mètre carré qu’il faut multiplier par la mesure de la surface totale de l’habitation. Ce tarif est variable en fonction des matériaux utilisés. D’autres prestations comme l’installation de système d’isolation et les travaux de finition peuvent être incluses. Le coût est également influencé par le style de maisons. Selon qu’il s’agisse de pavillons, de maison plain pied, de villa contemporaine ou d’une maison à étage, les frais sont différents. 

Étape 5 : dénicher un constructeur

Se faire accompagner par un professionnel assure la réussite du projet sur le chantier. Toutefois, ce sont la compétence et l’efficacité de l’artisan qui garantissent la qualité du rendu. Pour connaître les capacités des constructeurs, la première astuce est de se rendre sur leurs sites Internet s’il en possède un. Rendez-vous sur les pages des réseaux sociaux de l’intervenant. Vous pouvez alors visualiser les chantiers déjà réalisés par le professionnel. Vous pouvez avoir un aperçu sur la qualité de ses finitions. Depuis cette page, vous avez la possibilité de contacter les anciens clients du constructeur maison et de demander leurs avis. 

Par la suite, vous pouvez aussi vérifier que l’immatriculation de l’entreprise choisie figure sur le répertoire du métier. En effet, cette condition marque le sérieux de l’artisan. Une société spécialisée dans la construction maison doit être inscrite au registre des métiers. Elle doit disposer d’un SIRET. Un bon artisan doit également proposer les meilleures garanties. Une assurance dommages ouvrage, à responsabilité civile reste obligatoire. 

Disposer de certaines certifications peut aussi qualifier aux mieux les prestations d’un intervenant. Sachez que l’établissement de travaux d’économie d’énergie doit passer par un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement ou REG. D’autres labellisations comme QuaLiPV ou encore QuaLi’ENR peuvent aussi s’avérer utiles pour la mise en place de systèmes spécifiques comme la pompe à chaleur, par exemple.

Étape 6 : trouver un emprunt pour financer le projet

Si votre budget est trop restreint pour pouvoir financer la construction d’une maison, beaucoup de ménagent se tournent vers l’emprunt. Recourir à un crédit bancaire ou emprunter de l’argent à un particulier sont autant de solutions possibles. 

Faire appel à un organisme créditeur, c’est l’une des manières les plus utilisées pour réaliser la construction d’une maison. Tout d’abord, il est vivement conseillé de procéder à une simulation de prêt de construction. Des outils spécifiques sont disponibles en ligne. Il existe plusieurs sortes de prêts possibles permettant de réaliser l’ensemble des travaux. 

  • Le Prêt à Taux Zéro est dédié aux familles qui désirent concevoir leur première habitation. C’est un emprunt sans frais qui permet de couvrir jusqu’à 40 % du projet. Pour en bénéficier, quelques critères sur le revenu sont demandés par les créditeurs. 
  • Le prêt conventionné répond à la volonté de l’État à faciliter l’accès à la propriété immobilière. Il est proposé sans condition de ressources. 
  • Le prêt action logement est présenté par le Groupe Action Logement. Il est destiné à tout travailleur qui travaille dans une société privée et non agricole. Il permet d’obtenir un montant compris entre 7000€ et 25000 € pour financer une construction. 

Étape 7 : opter pour des matériaux tendance

Pour mener à bien la construction d’une habitation, le choix des matériaux est une étape à ne pas négliger. Se tourner vers les matériaux tendance offre l’opportunité de profiter des dernières innovations. C’est aussi une option pour arriver à un résultat design. 

  • Le bois est un matériau noble et naturel qui reste très prisé dans le monde de la construction de maisons. Il possède plusieurs qualités qui font sa renommée. Utilisé pour la menuiserie ou le gros œuvre, le bois offre un rendu à la fois solide, chaleureux et design. Il procure une parfaite isolation permettant de réaliser des économies d’énergie. Par ailleurs, c’est une matière écologique avec un aspect biodégradable.

maison moderne en bois, vue de nuit

  • Utilisée depuis des siècles dans l’univers de la construction d’immobilier, la brique est aussi un matériau intemporel. Aujourd’hui, tout un panel de modèles est à votre portée pour monter vos murs. La brique se démarque par sa diversité. Certains modèles sont lourds et d’autres sont plus légers. Toutes sortes de formes sont également disponibles. 

double maison en brique rouge

  • Le béton cellulaire est aussi un matériau que les constructeurs apprécient. Fabriqué à base de ciment, de sable, d’aluminium, d’eau et d’air, il se distingue par sa légèreté. Il est, en plus, très facile à utiliser. Son tarif reste abordable comparé à d’autres matériaux.


     
  • Désormais, la pierre elle aussi gagne de l’intérêt auprès des constructeurs actuels. Malgré la complexité des travaux avec la pierre, ce matériau reste prisé grâce à son caractère solide. Il offre l’opportunité de réaliser un travail sur mesure. Les entrepreneurs et les propriétaires apprécient son aspect naturel. La construction en pierre dévoile une élégance particulière. Elle donne le cachet à une habitation. 

  • L’utilisation du parpaing est également en plein engouement. Il reste incomparable en matière de longévité. Sa résistance à l’usure fait partie des principales particularités de ce matériau. Le parpaing se surpasse aussi dans le secteur de l’isolation thermique et phonique. Il s’intègre complètement à tous les styles de décors. 

maison en parpaings avec un revêtement lisse

Un grand choix de matériaux peut être tendance. De nos jours, le vintage étant très en vue donne la place aux anciens matériaux comme la pierre ou le bois. Chacun possède des qualités particulières, suivant leurs utilisations. Il est préférable de choisir celui qui correspond le mieux à vos idées pour mettre à jour votre projet de construction. Il est bon de savoir que pour procéder à une nouvelle construction, une autorisation d’urbanisme est requise. Le service Permettez-moi-de-construire prend en main les démarches concernant cette demande.

Gestion complète de votre procédure de
permis de construire ou
déclaration de travaux

100% en ligne, partout en France
et pour tous vos projets

Étude de
l'urbanisme

Production
des plans

Suivi en ligne
de la procédure

Accordé
ou remboursé

arrow-light
Permettez-moi de Construire facilite vos démarches d'urbanisme
arrow-light
Étape 1
J'obtiens mon devis